Corinne Mercadier (1955, Boulogne-Billancourt, France) vit et travaille entre Paris et Bages dans le Languedoc. Agrégée d’Arts Plastiques, diplômée en Histoire de l’art de l’Université de Provence, elle pratique principalement la photographie, mais aussi le dessin et le volume. Son cheminement artistique se déploie en premier lieu dans des Carnets de travail dans lesquels elle dessine, écrit et modélise les étapes de sa recherche. Une réflexion protéiforme qui se poursuit tant dans ses photographies de peintures sur verre, que dans ses photographies mises en scène pour lesquelles elle réalise aussi les costumes et les objets. En dialogue permanent, ses dessins portent des empreintes photographiques et mettent en lumière d’autres facettes de son univers. Longtemps attachée au Polaroid, sa pratique s’empare désormais des possibilités du numérique. Les œuvres de Corinne Mercadier nous entraînent dans un monde vu à travers le filtre de l’imaginaire. L’immatériel s’incarne dans des images construites où personnages, objets flottants et lieux étranges jouent avec le hasard.

Lauréate du Prix de Photographie de la Fondation des Treilles en 2018, finaliste du Prix de l’Académie des Beaux-Arts Marc Ladreit de La Charrière en 2013, le travail de Corinne Mercadier a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, en festivals ou muséales, dont récemment au FRAC Normandie Rouen et Musée Réattu à Arles.  Ses œuvres sont notamment présentes dans les collections du Musée de l’Élysée, la Maison Européenne de la Photographie, le FNAC, la BNF, Neuflize OBC, Polaroid Corporation. Elle a publié plusieurs ouvrages aux éditions Filigranes, dont Devant un champ obscur en 2012  et une monographie en 2007. Représentée par la Galerie Les Filles du Calvaire depuis 1998, Corinne Mercadier rejoint la Galerie Binome en 2021 qui programme une première exposition au printemps 2022.