Galerie-Binome_parisphoto-2019

Paris Photo

art fair - group show

07/​11 - 10/​11/​19
secteur Prin­ci­pal - stand [A13]
secteur Curiosa - stand [SC7]
Grand Palais, Paris

secteur principal [A13] – group show : Mustapha Azeroual, Thibault Brunet, Laurent Millet & Baptiste Rabichon

« On croirait voir un piège »

La fabrique de l’image et de l’imaginaire est au cœur de la proposition de la Galerie Binome pour Paris Photo 2019, avec les œuvres de Mustapha Azeroual, Thibault Brunet, Laurent Millet et Baptiste Rabichon. Quatre artistes qui discutent la création contemporaine en photographie, quatre approches singulières de la fabrication de l’image considérant les relations entre la main et l’outil : des pièges tendus à l’œil et à l’esprit. La photographie convoque ici d’autres medium, le dessin, la peinture, la sculpture, tout en revisitant l’histoire des techniques, des plus anciennes aux plus contemporaines. Elle nourrit un imaginaire visuel et poétique basé aussi sur les faux-semblants, et c’est ce qui affirme son unicité.
Avec ses atemporels ambrotypes, Laurent Millet remonte aux premières techniques de tirage et propose de représenter le concept « d’imaginer ». Dans une allégorie de l’homme au travail, il observe et met en volume des formes abstraites et sculpturales dans l’atelier ou dans la nature. Avec Echo ou Actin, séries d’abstractions à la gomme bichromatée polychrome, Mustapha Azeroual poursuit cette réflexion conduite couche par couche sur supports photosensibles. Il positionne la création au cœur de la chambre noire et sans appareil.
Thibault Brunet, tout comme Baptiste Rabichon, affirme au contraire sa relation à la machine dans une production d’images issues de captation au scanner 3D : Ault, volume photographique d’images taillées dans la masse, et Soleil noir, paysages de forêts en contraste de blanc sur noir et aux points de vue énigmatiques. En dialogue, les diptyques faussement symétriques de la série Chirales de Baptiste Rabichon sont des images auto-générées par deux scanners de bureau. Prises en sandwich entre les deux machines, la peinture et les mains de l’artiste se répondent en miroirs au milieu d’arcs-en-ciel et autres bugs numériques. Inventaire de levers et de couchers de soleil à travers le monde, le projet Radiance de Mustapha Azeroual opère enfin la synthèse entre techniques analogiques et digitales. Radiance#6, œuvre créée cette année au Maroc, offre l’expérience totalement magnétique du cycle de la lumière naturelle en un mouvement perpétuel.

 

secteur Curiosa [SC07] – solo show : Marie Clerel

« MIDI 2019 »

En secteur Curiosa, dédié cette année aux artistes émergents, sous le commissariat d’Osei Bonsu, la Galerie Binome présente une installation inédite de la série Midi 2019 de l’artiste Marie Clerel.
Depuis le 1er septembre 2017, chaque jour à midi, Marie Clerel expose un même temps donné, une feuille de papier photo-sensibilisé aux UV grâce à la chimie du procédé cyanotype. Dans ces gestes quotidiens, chaque micro-variation du support – aspérité du papier, badigeonnage manuel – entre en résonance avec une météorologie, elle aussi changeante. Du lundi au dimanche suivant la norme française, chaque calendrier mensuel est composé de 28, 30 ou 31 tirages au cyanotype. Par analogie avec les cieux, on croit voir apparaître dans ces calendriers déclinant des camaïeux de bleus, couverture nuageuse, brumes, trainées d’avion ou encore nuit éclairée. Mariant rigueur conceptuelle et contingence personnelle, le travail de Marie Clerel s’offre comme le support de projections mentales et poétiques. Prenant de la distance avec la relation classique entre une photographie et son référent indiciel, la série Midi résonne avec le stand de la Galerie Binome sur le secteur principal, ayant pour thème la fabrication en photographie, d’un piège pour l’œil et l’esprit.

+++

PARCOURS VIP / Lisa Sartorio – « Des femmes photographes dans leurs ateliers »
à l’initiative du Ministère de la Culture, visites privées présentées par Fannie Escoulen
vendredi 8 novembre – renseignements sur l’espace VIP Paris Photo

LA PLATEFORME / Marie Clerel – « La photographie émergente »
conversations organisées et animées par Osei Bonsu
vendredi 8 novembre, 16h-17h30 – « La Plateforme », auditorium niveau 1 – Grand Palais, Paris – renseignements

THE ARTIST TALKS / Thibault Brunet – AULT, éditions Mille Cailloux
conversations présentées par The Eyes
dimanche 10 novembre, 16h-17h30 – Balcon d’Honneur, niveau 1 – Grand Palais, Paris – renseignements