Marc Garanger, sans titre #1, série Algériens, 1960, courtesy Galerie Binome
photo d'identité dans les villages de regroupements, commande de l'armée francaise à la fin de la guerre d'Algérie
Le Mezdour, au commencement des Hauts Plateaux, 1960
27x27 cm
tirage jet d’encre sur papier Hahnemühle Fine Art Rag PearlMarc Garanger, sans titre #1, série Algériens, 1960, courtesy Galerie Binome photo d’identité dans les villages de regroupements, commande de l’armée francaise à la fin de la guerre d’Algérie Le Mezdour, au commencement des Hauts Plateaux, 1960 27×27 cm tirage jet d’encre sur papier Hahnemühle Fine Art Rag Pearl

Photo résistant

solo show

08/03 - 07/04/12

Il n’y a pas comme les photographes et les poètes pour montrer les choses cachées et tout expliquer en une image, quand ils ont du talent. Marc Garanger est de ceux-là. En appuyant sur son déclencheur, il fournit des réponses à toutes les questions. C’est implacable. Tout est clair. Éblouissant.
[texte] Jules Roy, Le Figaro,17 juillet 1984

En écho au 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie en mars 2012, la Galerie Binome présente les images réalisées par Marc Garanger en Kabylie entre 1960 et 1962. Aux côtés des célèbres portraits issus de la série des Femmes algériennes, de nombreuses photographies inédites, dont certains portraits masculins, réalisés dans les mêmes conditions, que Marc Garanger n’avait jamais consenti à montrer jusqu’ici.