Né en 1989 à Genève, Douglas Mandry vit et travaille à Zurich. Il est diplômé en 2013 d’un Bachelor en communication visuelle de l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL). Son travail a été exposé dans de prestigieuses institutions dédiées à la photographie – exposition « Back to the Future » au C/O Berlin en Allemagne ou Plat(t)form 2015 au Fotomuseum Winterthur en Suisse – et présenté à l’occasion d’importants prix et événements européens : lauréat Foam Talent 2020 et festival Circulation(s) 2019, nominé aux prix Pictet 2019 et Paul Huf Award en 2015, 2016 et 2019, finaliste prix Swiss Design 2015.

En 2020, il rejoint la Galerie Binome qui fait une première présentation de ses œuvres à l’occasion de l’exposition « Au bout du plongeoir, le grand bain » (du 20 mars au 2 mai), ainsi que sur la foire Art Paris (Stand A16 en mai 2020). Parallèlement, il participe à deux expositions majeures : « Nach uns der Sinflut » au Kunsthaus de Vienne (Autriche) et « On Earth » au Foam Museum d’Amsterdam (Pays-Bas).

Ses œuvres sont déjà présentes dans de prestigieuses collections : De Nederlandsche Bank, Crédit Suisse, Kanton Zürich, Stadt Winterthur, Swiss Re et Zürcher Kantonalbank. Son travail a aussi fait l’objet de plusieurs publications dans la presse française (dossier “Conte d’hiver” in Fisheye #40 en janvier 2020, Art Press, Beaux-arts) et internationale (Foam magazine, British Journal Photography, Art Newspaper); ainsi que d’une monographie, Équivalences, aux éditions RVB Books (Paris, 2019).

Dans ses recherches, Douglas Mandry envisage le medium photographique comme un territoire qu’il expérimente dans un savant mélange de techniques ancienne et contemporaine, procédés digital et analogique, expérimentations picturale et chimique. Le paysage en tant qu’espace naturel assujetti aux transformations humaines constitue un sujet de prédilection. Il crée ainsi une mise en abîme entre paysage pratiqué par l’homme et sa propre pratique de l’image, tout en opérant le croisement des concepts de mémoire, nature et technologie. La question de la représentation reste centrale, et à l’ère de l’anthropocène, ses œuvres manifestent le changement de paradigme qui s’opère sous nos yeux.

Douglas Mandry a choisi d’imprimer des vues de glaciers des années 1920 sur du géotextile, un tissu utilisé pour ralentir la fonte des glaces. La confrontation de photographies réalisées pour promouvoir le tourisme en montagne au textile censée protéger ces mêmes glaciers aujourd’hui menacés crée un dialogue aussi tragique qu’émouvant ”

[extrait] Coline Olsina pour Blind, à propos du travail Monuments de Douglas Mandry, Approche 2019: explosions photographiques, 2019

CURATED ANDERMATT - group show

The Chedi Andernatt, Suisse
curated by Sandra Nedvetskaia
08/02 - 15/04/20

ART PARIS 2020 - group show

Grand Palais, Paris, France
02/04 - 05/04/20

ON EARTH - group show

Foam Museum, Amsterdam
20/03 - 10/06/20

AU BOUT DU PLONGEOIR, LE GRAND BAIN - group show

Galerie Binome, Paris
20/​03 - 02/​05/​20

FOAM TALENT - prix

Lauréat 2020

PRISTINE® - solo show

La placette, Lausanne, Suisse
2019

PRIX PICTET COMMISSION 2019 - prix

Nominé 2019

WHEN THE AIR BECOMES ELECTRIC - group show

Centre de la Photographie Genève, Suisse
01/05 - 02/06/19

FOAM PAUL HUF AWARD - prix

Nominé 2019, 2016 et 2015

CIRCULATION(S) 2019 - group show

Centquatre (104), Paris, France
20/04/19 - 30/06/19

REVERSIBLE - group show

TART Zürich, Zürich, Suisse
28/02/19

WINTER IN SWISS PHOTOGRAPHY - group show

Parcelsius, St-Moritz, Suisse
03/02/19 - 21/02/19

EQUIVALENCES - solo show

Bildhalle Galerie, Zürich, Suisse
10/18 - 11/18

BACK TO THE FUTRE - group show

C|O Berlin, Berlin, Allemagne
29/09/18 - 01/12/18

THE SKY SEEMED NOT A SKY - group show

curated by Eline Verstegen
13/12/2017 - 13/02/2018

UNSEEN SIGHTS - solo show

Bildhalle Galerie, Zürich, Suisse
10/16 - 11/16

PLAT(T)FORM 15 - group show

Fotomuseum Winterthur, Suisse

Prix Voies-Off Arles 2014 - prix

Finaliste 2014